Juan Conca

La photographie a été mon premier métier, à l’âge de 18 ans.

Par la suite, pour raisons familiales, j’ai dû m’orienter vers d’autres horizons professionnels.

Durant les premières années, j’ai continué en parallèle la photo sportive : ski, autos, canoë, raft ….

C’est à la naissance de ma fille en 2003, que j’ai découvert la photo numérique.

Lorsqu’elle s’est mise à la danse flamenca en 2009 en même temps que sa mère, je me suis intéressé à cet art et que j’ai commencé à photographier des tablaos et des évènements autour du flamenco. Peu à peu, par le hasard des rencontres, j’en suis venu à suivre des événements importants dans ce domaine.

Ma façon de photographier a plus à voir avec le reportage qu’avec le studio et en dehors des contraintes techniques très spécifiques de la photographie de spectacle, en danse et en particulier en Flamenco, la gageure est de pouvoir saisir l'instant du geste, sa force, son intensité, sa douceur ou sa grâce.

Par choix, je n’ai jamais fait d’exposition traditionnelle. Je montre mes images numériques sur un site web (15000 visiteurs uniques par an) ou sur des réseaux sociaux.

Une « exposition numérique » évolutive composée de plusieurs centaines d’images a été projetée à l’occasion de divers évènements sur des écran géant.

L'art de la photographie, c'est l'art du vivant.

Voir ta photo, c'est te sentir toi-même.

Avec elle, tu te racontes ta propre histoire et tu peux sentir ce que les autres sentent en te voyant.

Merci Juan, parce que tu me fais voir ce que j’ai besoin de ma vie.

Et tu me rends heureuse.

La Lupi (2015)

Salvador Sabater

Salvador Sabater est né à Sant Feliu de Guixols (Catalogne) en 1954. Dès son plus jeune âge il s’intéresse à la photographie en aidant son grand-père qui était photographe de galerie.

En 1975 il étudie la photographie à l’EMAV et prend contact avec des personnalités telles que Xavier Miserachs, Guillermina Puig et Leopoldo Pomés.  Il a collaboré dans plusieurs publications avec d’autres tâches créatives et revient à la photographie avec le numérique.

Il travaille actuellement avec des agences de publicité, des entreprises de décoration et a réalisé de nombreuses expositions.

 

« Les photographies de Salvador Sabater ne laissent pas indifférent, je dirais qu’il a une sensibilité particulière pour transformer des images simples en œuvre artistique.  Son traitement personnel et incomparable de la lumière et de la couleur fait que ses œuvres acquièrent une certaines atmosphère picturale. Photographies évocatrices.  Atteindre la grandeur par la simplicité.

Beata Bienak

 

«… les avancées techniques ont cédé place à de nouveaux photographes mais ceux qui tirent une autre réalité de la réalité : une vision personnelle et différente qui naît du savoir et de la sensibilité sont rares.  Sans oublier que cette réalité qui s’incarne sur le papier est née de la lumière et de la réflexion, du mystère d’un miroir qui laisse une marque dans lequel nous pouvons nous reconnaître et reconnaître les autres.

Salvador Sabater est un de ces photographes qui appartient à part entière au groupe restreint des élus.

Carlos Saura

EXPOSITION

REVOLOTEO

FLAMENCO

Du vendredi 17 avril
au dimanche 10 mai

2020

VERNISSAGE

Dimanche 19 avril

à 11h00 du matin

HORAIRES D'OUVERTURE

Jeudi, vendredi et samedi

de 14h à 19h

et sur rendez-vous

au 06 81 00 30 15

Galerie Dialogue

St Nicolas, 6 Rue Crinas Prolongée Bt B
13007 Marseille